femme en train de méditer dans un salon - réduction arrêts maladie

Pourquoi Humanoo

Réduction des arrêts maladie

Le taux d'arrêt maladie est généralement défini comme le nombre d’employés qui sont en arrêt maladie par rapport au nombre total d’employés. Il s’agit souvent d’un premier indicateur de la nécessité de prendre des mesures.

Plus de 400 organisations dans 10 pays différents ont déjà investi avec HUMANOO pour la santé de leurs employés

Réduction des arrêts maladie : astuces pratiques

En 2021, les employés ont été absents pour cause de maladie pour une moyenne d’environ 11,2 jours. Bien entendu, le taux de maladie est étroitement lié au secteur d’activité et à de nombreux autres facteurs et peut donc varier d’une entreprise à l’autre. Néanmoins, il offre une première indication pour savoir si vous devez prendre des mesures pour réduire l’absentéisme. En voici plus sur ce à quoi pourraient ressembler de telles mesures :

  • des actions raisonnables et mesurables pour réduire le taux d’arrêts maladie
  • une mise en place facile de programmes de promotion de la santé avec Humanoo
  • des employés plus sains et plus satisfaits
  • une réduction du taux de maladie par la motivation plutôt que par l’inégalité

L’importance de réduire les arrêts maladie

salade pour le déjeuner au travail - réduction des arrêts maladie

Avant tout, les arrêts maladie ont généralement un impact négatif sur l’équipe. En effet, il leur faut soudainement se charger du travail de leurs collègues malades, souvent sans préavis. Pour les dirigeants aussi, les absences des employés signifient du travail supplémentaire et souvent un niveau de stress élevé. Cela se passe notamment lorsque des projets importants sont retardés de manière inattendue ou que les tâches doivent être redistribuées en peu de temps.

De tels cas font partie du quotidien d’une entreprise et ne peuvent pas être complètement évités. Cependant, au plus tard lorsque l’absentéisme augmente, il est temps de prendre des mesures concrètes contre les absences maladie élevées. Au fil du temps, une équipe surmenée en permanence génère moins d’humeur positive et moins de motivation pour ses propres tâches – jusqu’à ce qu’à un moment donné, même les employés les plus dévoués ne soient plus capables de se charger des tâches de leurs collègues malades.

Cela crée un cercle vicieux : l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée des autres membres de l’équipe souffre du stress constant. Cela entraîne une frustration accrue et une ambiance négative au travail. Dans de telles phases, les managers omettent souvent de montrer leur appréciation en raison de leur propre surcharge de travail. Les conséquences sont une perte notable de la qualité du travail et par conséquent une insatisfaction croissante de la part des clients. Au final, cela entraîne une perte de chiffre d’affaires, voire des effets négatifs sur la réputation de l’entreprise. En outre, cela peut provoquer une augmentation de la rotation des employés.

femme en tenue de sport écoutant de la musique - réduction arrêts maladie

La base d’une approche raisonnable pour réduire les arrêts maladie est d’abord de comprendre comment un taux élevé d’arrêts maladie est lié à la culture d’entreprise.

Réduire les arrêts maladie grâce à une culture d’entreprise positive

En 2016, la caisse maladie allemande AOK a présenté les résultats d’une enquête à laquelle ont participé près de 2 000 employés. Les participants ont notamment été interrogés sur leur satisfaction à l’égard de la culture d’entreprise et sur leur perception de leur santé physique et mentale.

Les résultats ont montré des corrélations intéressantes : parmi les personnes interrogées qui étaient satisfaites de la culture d’entreprise, seule une sur dix s’est déclarée insatisfaite de son propre état de santé. Parmi les personnes qui étaient insatisfaites de la culture d’entreprise, quatre sur dix s’inquiétaient de leur santé, tant physique que mentale. La perception de la culture d’entreprise semble également influencer la durée des arrêts maladie.

L’enquête de l’AOK fournit des réponses encore plus intéressantes à la question de comment réduire les absences pour cause de maladie. En effet, les employés ont également été interrogés sur ce qui constitue une bonne culture d’entreprise – et ont cité en premier lieu la loyauté de l’employeur (78 %), suivie de près par la reconnaissance et l’appréciation des performances des employés (69 %). Voyons de plus près à quoi peut ressembler concrètement une culture d’entreprise favorable à la santé.

Une culture d’entreprise « saine » peut réduire les arrêts maladie

La culture d’entreprise peut contribuer à réduire les arrêts maladie de plusieurs manières. Tout d’abord, elle crée les conditions, tant au niveau physique que psychique, pour que les employés – et aussi les dirigeants – se sentent à l’aise dans l’entreprise. Il est désormais bien connu que la santé et le bien-être sont liés. En outre, les employés qui se sentent bien intégrés dans leur entreprise, leur équipe et leur travail éprouvent également des sentiments de loyauté plus forts. Et enfin, cela peut aussi augmenter la productivité.

Une culture d’entreprise en mesure de promouvoir une réduction des arrêts maladie présente les caractéristiques suivantes :

  • Sentiment d’appartenance : les employés ressentent qu’ils sont une partie importante et précieuse de l’entreprise. Les valeurs et les objectifs partagés sont connus et vécus.
  • Culture du feedback : les employés savent que les erreurs sont tolérées et les abordent de manière honnête, équitable et constructive, aussi bien dans l’équipe qu’au contact avec les supérieurs. 
  • Reconnaissance : es félicitations et la reconnaissance font partie des aspects les plus importants d’un lieu de travail dans lequel les employés se sentent bien et restent en bonne santé.
  • Utilité : le fait que les employés reconnaissent une utilité à leur travail contribue de manière décisive à réduire les arrêts maladie. 
  • Communication : avec leurs équipes, les managers mènent des discussions appréciatives, constructives et axées sur les objectifs. 

En outre, la gestion active de la santé (par exemple avec Humanoo) joue également un rôle majeur lorsqu’il s’agit de réduire le taux d’absentéisme. À quoi peut ressembler en pratique la mise en œuvre de telles mesures contre un taux de maladie élevé ? 

Mesures concrètes pour réduire les arrêts maladie

Il existe des mesures positives et négatives pour réduire le nombre d’arrêts maladie. Les mesures négatives sont celles qui exercent une pression sur les employés malades – par exemple, en réduisant les salaires (ce qui est autorisé sous certaines conditions selon le § 4a de la loi allemande sur le maintien de la rémunération) ou en réduisant les jours de congé qui dépassent le droit légal. Il est également possible d’ancrer dans le contrat de travail l’obligation de présenter un certificat d’incapacité de travail le premier jour de l’arrêt maladie.

femme en télétravail sur son canapé - réduction arrêts maladie

Frederick Herzberg, quant à lui, parle de facteurs d’hygiène et de motivation dans sa théorie des deux facteurs. Les facteurs d’hygiène, qui visent simplement à éviter davantage de maladies, comprennent par exemple le respect des pauses et des congés et la réduction des heures supplémentaires excessives. Les facteurs de motivation, en revanche, entraînent une réduction active des arrêts maladie dans l’entreprise, car les employés prennent plaisir à venir travailler et s’y sentent bien. Ces facteurs de motivation identifient des actions concrètes qui peuvent réduire les arrêts maladie – et elles sont tangibles et réalisables en collaboration avec les dirigeants. En voici quelques exemples :

  • Un environnement de travail sain, avec par exemple un accès à de l’eau, des fruits frais et des aliments sains à la cantine, mais aussi un espace de travail ergonomique
  • Un programme de promotion de la santé au travail qui soutient les employés, en proposant des services tels que l’alimentation, l’activité physique et la gestion du stress
  • Des mesures pour augmenter la satisfaction des employés
  • La promotion de relations mutuellement respectueuses entre collègues et avec les dirigeants, par exemple par le biais d’événements de team-building
  • Des réunions de feedback au cours desquelles les managers transmettent aux employés la sensation de leur utilité, de leur importance et de leur besoin dans l’entreprise
  • Un échange personnel à chaque fois qu’un employé est malade, de sorte qu’il ressente qu’il est certes important, mais que sa santé est une priorité
  • Des reconnaissances régulières pour le travail, même pour les petites tâches ou les projets qui ne sont pas d’une priorité absolue

Conseil : avant de mettre en place des mesures pour réduire les arrêts maladie dans ton entreprise, il est judicieux de déterminer la situation actuelle. Une façon de faire ceci est d’analyser l’absentéisme passé. C’est le seul moyen d’évaluer si les mesures destinées à réduire le taux d’arrêts maladie ont fonctionné après une période déterminée.

Vous avez besoin de plus d’idées pour réduire les arrêts maladie ?

Humanoo s’engage pour la santé de vos employés. Réduis les arrêts maladie dans votre entreprise en donnant à vos équipes l’accès à plus de 3 000 programmes de coaching personnalisés, par exemple sur la gestion du stress, l’exercice physique ou les conseils nutritionnels. Pour vérifier si vos mesures de réduction de l’absentéisme fonctionnent, sevez-vous simplement des enquêtes et des rapports de Humanoo. Découvrez-en plus sur la façon dont fonctionne Humanoo !

Parlons-en

Prenez rendez-vous avec nous pour discuter de vos besoins. Nous vous proposerons une version de démonstration adaptée à vos objectifs en termes de santé et de bien-être.