Retrouver la concentration : comment la pleine conscience aide dans la vie de tous les jours

La pleine conscience est décrite officiellement comme « l’attention sans jugement portée aux perceptions dans le présent ». Elle repose sur les piliers suivants : la direction de l’attention, la conscience du corps, la conscience de soi et la régulation de ses émotions. 

Pour beaucoup, la pleine conscience fait désormais pleinement partie de leur vie et a intégré leur routine quotidienne. Qu’il s’agisse d’une méditation matinale au réveil, d’une prise de conscience du corps, de la capacité à être plus ancré dans le moment présent ou de la concentration au bureau, beaucoup d’entre nous souhaitent investir de plus en plus dans la prise de conscience, plutôt que de toujours courir après le moment suivant. 

Dans notre dernier article, nous avons décrit le concept de pleine conscience, décliné les idées préconçues les plus courantes, et nous vous avons donné un exercice pour vous aider à démarrer. 

Dans cet article, nous aimerions nous concentrer sur les effets de la pleine conscience sur le corps et l’esprit. Ces dernières années, psychologues et médecins ont progressivement révélé les effets positifs de la pleine conscience et utilisent donc de plus en plus ce concept dans un contexte thérapeutique. 

Dans le cadre d’un programme de formation de 8 semaines pour la réduction du stress basé sur la pleine conscience, également connu sous le nom de MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction), nombreux sont ceux qui apprennent à surmonter les circonstances parfois difficiles de la vie et les coups durs à l’aide de la pleine conscience.  

Son efficacité a déjà été prouvée dans de nombreuses études scientifiques. Les chercheurs ont notamment constaté que les personnes pratiquant régulièrement la pleine conscience se sentent moins stressées et sont mieux à même de faire face aux défis de la vie quotidienne. Il en va de même pour les maladies chroniques, la douleur ou les souffrances psychologiques telles que la dépression ou le burn-out, sur lesquels la pleine conscience peut avoir un effet bénéfique.

On parie que votre corps aimera la pratique de la pleine conscience ?  

1. Vous tomberez moins malade et ferez mieux face aux rhumes.

Vous avez peut-être déjà ri au nez des personnes ayant recours à la méditation pour prévenir ou aider à traiter une maladie. Il est pourtant maintenant prouvé scientifiquement qu’une pratique régulière de la méditation peut aider, par exemple, à moins tomber malade ou à mieux faire face à la grippe saisonnière.

De fait, une équipe de chercheurs a découvert qu’une méditation régulière et une pratique de la pleine conscience peuvent réduire la probabilité d’attraper un rhume ou une grippe. 

Cela signifie que, en offrant un accès à la pratique de la pleine conscience, les employeurs peuvent bénéficier du fait que leurs employés soient moins susceptibles de tomber malade, et qu’ils se rétablissent plus rapidement si le cas se présente. Cela semble être une situation gagnant-gagnant, n’est-ce pas ?  
Vous souhaitez des preuves ? L’étude peut être consultée ici.

2. Vous dormirez mieux.

Aux côtés des maux de tête et de dos, les troubles du sommeil sont les maladies psychosomatiques les plus courantes en France. Ils sont même la plainte psychologique la plus courante. Il semble que beaucoup d’entre nous se perdent dans un carrousel de pensées, et ce surtout la nuit. 

Le MBTI (Mindfulness Based Treatment of Insomnia) est un programme de thérapie scientifiquement testé qui combine les techniques de la psychologie avec celles de la pleine conscience. L’objectif est alors d’arrêter le cirque infernal de nos pensées négatives qui perturbent notre sommeil, afin d’apprendre de nouveaux schémas de sommeil.

Et cela semble fonctionner ! Lors d’une étude, les chercheurs ont révélé que l’entraînement à la pleine conscience pouvait aider à dormir plus profondément. La pleine conscience a permis d’améliorer la qualité globale du sommeil, ce qui a en même temps aidé les sujets à mieux gérer le stress.

Ceci peut avoir un effet particulièrement positif lorsque l’ambiance dans l’équipe est au plus bas, que nos défenses sont levées et que nous avons tendance à adopter un ton désagréable. Une bonne nuit de sommeil aidera à se débarrasser d’une vision étroite et à retrouver une vue d’ensemble.

3. Votre corps produira moins de stress. 

De nombreuses preuves scientifiques montrent aujourd’hui que la pleine conscience aide à réduire le niveau de stress sur le long terme. Cela affecte à son tour votre bien-être, votre environnement et votre santé physique. Vous pourrez constater que les « petits maux » mineurs et les maladies guérissent mieux et plus rapidement lorsque vous maintenez un niveau de stress à un faible niveau. 

Dans un institut de recherche de Davis, en Californie, une étude a été menée sur le thème de la pleine conscience et de la libération du cortisol dans le cadre du projet Shamatha, qui a entre autres été approuvé par le Dalaï Lama. 

Dans le cadre de ce projet, les sujets ont été formés par un enseignant à respirer consciemment, à observer leurs états mentaux sans porter de jugement et ainsi à renforcer leur conscience du présent. 

Après trois mois de formation intensive, l’équipe de chercheurs a découvert qu’il existait un lien entre un degré élevé de conscience et une faible libération de cortisol. Le cortisol est produit dans le cortex surrénal et, avec l’adrénaline, est l’hormone de stress la plus connue.

Les avantages de la pleine conscience pour l’esprit :
ce qui vous attend

Lorsque vous choisissez d’être plus attentif dans votre vie quotidienne, un grand nombre de changements vous attend au tournant. Nous en avons choisi quelques-uns : 

1. Vous vous connaîtrez mieux.

La douleur, le désespoir et la colère font partie de la vie, mais ils n’ont pas à vous définir, ni à définir votre comportement et vos réactions. 

Il suffit de penser à ce collègue qui vous fait constamment sauter au plafond dès qu’il ouvre la bouche. La pleine conscience vous aidera à mieux vous comprendre dans des situations difficiles et à modifier votre rapport à des situations mentales ou physiques extrêmes. 

Voici d’ailleurs le mot clé : la résilience. Plus vous serez conscient de vous-même et de vos sentiments, plus il vous sera difficile de vous mettre ou de rester en colère. 

Et rapidement, vous comprendrez d’ailleurs peut-être exactement ce que déclenche ce collègue en vous et ce qu’il vous rappelle. Une fois ce processus lancé, vos déclencheurs deviendront de plus en plus petits et plus de sérénité pourra entrer dans votre vie. 

2. Vous comprendrez mieux l’environnement qui vous entoure. 

Être plus conscient de soi-même aide à voir les autres avec compassion. Là où vous avez vu un jour un collègue énervé sans raison apparente, vous reconnaîtrez peut-être bientôt quelqu’un qui souffre et ne sait pas comment gérer ce genre de situations qui lui paraissent extrêmes. 

La pleine conscience vous aidera à mieux comprendre les schémas comportementaux des personnes qui vous entourent et à voir ainsi ce qui se cache derrière leurs « programmes ». 

Une étude menée à l’université de Harvard a montré qu’un entraînement régulier à la pleine conscience renforce notre compassion et nous rend plus enclins à aider les autres dans des situations d’urgence.

3. Vous serez plus productif et plus concentré dans votre vie quotidienne. 

Plus vous vous entraînez à vivre le moment présent, moins vos pensées iront vagabonder à gauche, à droite… En haut, en bas.

Vous remarquerez que votre capacité de concentration s’améliore et que vous deviendrez plus attentif, que vous soyez en train de parler à des amis ou que vous soyez en réunion. 

C’est une véritable bénédiction, surtout en temps de télétravail où la quantité de distractions est énorme : lancer une lessive, cuisiner quelque chose, faire une sieste ou scroller les réseaux sociaux. À juste titre, de nombreuses personnes perdent rapidement leur concentration, fixent mal leurs priorités et s’enlisent dans de petites choses sans importance. 

Il a été prouvé que la pleine conscience aide à se concentrer, à calmer notre rapport au monde extérieur et à se concentrer sur une chose spécifique, avec tous nos sens.

4. Votre créativité va bouillonner. 

Pour être créatif, l’esprit a besoin de sérénité et de stabilité. La créativité est le pouvoir d’innover et de trouver de nouvelles solutions. Lorsque notre esprit est rempli de problèmes et de pensées bloquées sur hier ou sur demain, il ne peut pas se concentrer et exercer sa capacité à résoudre des problèmes (qui, soit dit en passant, est considéré comme une véritable superpuissance dans n’importe quel milieu professionnel). 

La pleine conscience peut vous aider à recentrer l’esprit, le libérant ainsi pour explorer de nouvelles voies. 

Une étude de la psychologue Lorenza Colzato, de l’université de Leyde aux Pays-Bas, le prouve. Son équipe a exposé les personnes participantes à deux types de méditation : la « méditation de surveillance ouverte » (Open Monitoring) et la « méditation de surveillance focalisée » (Focused Attention). Ensuite, chacun a dû se soumettre à un test de créativité. 

Les personnes ayant pris part à la « méditation de surveillance ouverte » ont obtenu de meilleurs résultats que les autres. C’était particulièrement vrai dans les domaines de la flexibilité de la pensée, de la production d’un grand nombre d’idées ainsi que de l’originalité des idées. En bref, la « méditation de surveillance ouverte » a permis aux personnes participantes d’améliorer leur créativité.

N’oubliez pas que la vie se déroule maintenant, en ce moment même.

Ce qui est compliqué dans nos pensées, après tout, c’est que l’on s’y laisse prendre très vite. Et, principal problème, elles s’orientent en général vers les choses du passé ou vers une anticipation du futur.

Involontairement, cela nous sort du moment présent et nous évitons sans cesse le fameux « ici et maintenant ». Cela parfois au point de ne vivre que dans nos constructions de pensées, ou dans nos smartphones, sans vraiment prendre part à la vie qui est autour de nous.

Pourtant, la vie nous réserve tant de beaux moments, attendant d’être consciemment ressentis et remarqués : les yeux rieurs d’un passant dans la rue ou au supermarché, des gestes de gratitude d’un collègue, une chansonnette spontanée sous la douche, une danse folle dans votre salon, un dépassement de soi au yoga, un étirement du visage sous les rayons du soleil, une vraie session sportive ou la découverte de la beauté simple de la nature. 

Ce sont exactement ces moments dont nous avons besoin dans des temps comme aujourd’hui. Pour nous rappeler à nouveau combien la vie est belle. Et même les jours difficiles valent d’être ressentis et remarqués. Parce que, il faut le dire : si vous vous ouvrez à l’attention, la tristesse, la colère et l’impuissance viendront aussi frapper à la porte. Mais si vous leur donnez l’occasion de se montrer, l’intensité de votre bonheur augmentera inévitablement, ce que vous ressentirez très vite. Promis !

Célébrons tous ces merveilleux moments d’attention.

Votre équipe Humanoo

Share this article