#Mitarbeiterzufriedenheit #Santé mentale

6 conseils pour combattre le stress numérique

Nous connaissons tous cette situation : assis dans notre canapé, le soir, nous ne pouvons nous empêcher de vérifier nos e-mails toutes les heures. Nous avons beau savoir qu’être connecté en permanence, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux, c’est plus fort que nous. Nous avons peur de rater quelque chose d’important ! Même si le numérique a ses avantages, ce qui nous semble relaxant au premier abord peut devenir un danger à long terme.

Difficile, aujourd’hui, d’échapper à ce stress numérique auquel nous sommes tous exposés. Beaucoup le ressentent surtout au travail, avec cette boîte mail qui déborde systématiquement, mais le phénomène affecte aussi notre vie privée : qui n’est jamais allé aux toilettes avec son smartphone ? Même les personnes qui ne sont pas sur leur ordinateur toute la journée, par exemple celles qui travaillent à l’usine, à l’hôpital, à la propreté des rues, ou qui sont sur la route, ne peuvent faire l’impasse sur les contenus numériques.

Dans cet article, nous nous penchons sur le stress numérique : nous t’expliquons d’où il vient, quels effets il a sur nous, et nous te donnons six conseils pour le réduire durablement.  

Qu’est-ce que le « stress numérique » et qui est concerné ?

Les e-mails non lus s’accumulent, de nouveaux logiciels et programmes sont mis en place, et ton entreprise veut aller encore plus loin dans la transition numérique ? C’est dans ce genre de situations que nous ressentons le stress numérique. 

Selon les scientifiques, le stress numérique apparaît, par exemple, lorsque l’employeur exige des employés des compétences numériques dont ils ne disposent pas. On pourrait penser que les personnes d’un certain âge sont plus stressées que les jeunes générations, or c’est exactement le contraire. Une étude de la Fondation Hans Böckler a étudié le phénomène du stress numérique et a constaté qu’étonnamment, il affectait les 25-34 ans plus que les autres tranches d’âge. Cette étude a également révélé que les femmes travaillent dans des lieux de travail plus numérisés que les hommes, se considèrent comme plus compétentes d’un point de vue numérique et connaissent donc des niveaux de stress plus élevés.

En quoi l’hyperconnexion peut-elle être cause de stress au travail ?

L’étude de la fondation Böckler indique une liste de raisons pour lesquelles les gens peuvent se sentir stressés par le numérique : 

  • Surveillance du travail et des performances par l’employeur
  • Atteinte à la vie privée
  • Problèmes dus aux programmes numériques
  • Interruptions dues à des réunions, etc.
  • Surabondance d’informations
  • Absence de logiciels importants
  • Déstabilisation due à des changements constants de logiciels
  • Incertitude quant au rôle joué par la personne dans l’entreprise
  • Difficulté à maîtriser toutes les technologies
  • Exigence de disponibilité permanente — les frontières entre vie privée et vie professionnelle s’estompent
  • Doutes sur le maintien de l’emploi actuel, peur d’être remplacé par des solutions numériques
  • Manque de reconnaissance de la part des collègues, absence de célébration des succès. 

Que se passe-t-il lorsque le stress numérique nous submerge?

Comme de nombreux types de stress, le stress numérique peut rendre malade. Le problème, c’est qu’il s’insinue subtilement en nous et que, la plupart du temps, nous ne réalisons pas à quel point le travail sur écran et le défilement permanent des pages affectent notre système nerveux. À long terme, les symptômes suivants peuvent apparaître : 

  • Troubles musculosquelettiques
  • Maladies cardiovasculaires
  • Pathologies du système nerveux
  • Troubles digestifs
  • Syndrome d’épuisement
  • Agitation
  • Irritabilité
  • Perte de la satisfaction au travail

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour lutter contre le stress numérique.

Conseil n° 1 : accorde-toi des moments sans smartphone

Pour la plupart d’entre nous, le smartphone est indissociable de leur vie, au même titre que leur bras droit. Nombreux sont ceux qui ne sortent jamais sans leur smartphone. Nous nous réveillons avec lui et nous nous endormons avec. De nombreuses études ont montré que tout cela a, à long terme, un effet sur le corps, le mental et l’esprit.

Il est donc très important de s’imposer des rituels de déconnexion. Le moyen le plus simple d’y parvenir est de fixer des plages horaires pendant lesquelles on ne touche pas à son téléphone.

Tous les smartphones sont dotés de systèmes qui peuvent t’y aider, par exemple des limites de temps pour chaque application ou des phases de déconnexion. Tu peux par exemple restreindre l’accès à partir de 20 h, et décider de ne regarder à nouveau ton téléphone que lorsque tu recommences à travailler, vers 10 h. Tu auras ainsi 14 heures par jour pendant lesquelles tu ne seras pas devant un écran et ton système nerveux pourra se détendre.

Conseil n° 2 : informe clairement tes collègues de tes plages de disponibilité

Le tout numérique peut rapidement donner le sentiment qu’il faudrait être constamment disponible sur tous les canaux — e-mail, téléphone, WhatsApp, Slack, etc.

Ce n’est pas parce que nous avons presque tous un téléphone et un ordinateur portable, et qu’en plus nous travaillons à la maison, que nous devons être disponibles en permanence — voilà une chose qui mérite d’être mise au point avec tes supérieurs et tes collègues.

Par exemple, tu peux décider de réserver la matinée pour effectuer ton travail, et n’être disponible pour les réunions que l’après-midi.

Bien sûr, il y aura des exceptions, mais cela t’évitera d’être en permanence sous tension et te permettra de te concentrer sur toi, et sur ton travail, le matin.

Conseil n° 3 : ne te sens pas obligé·e de répondre immédiatement 

Aïe — ça, c’est pas facile. En effet, avec tous les services de messagerie qui existent et le fait que nous soyons tous constamment sur notre téléphone, nous nous attendons toujours à recevoir une réponse en quelques heures.

Il est temps de faire comprendre aux gens que tu ne seras plus systématiquement disponible sur-le-champ. Pour commencer, tu peux prendre l’habitude de ne pas répondre immédiatement et de faire attendre un peu tes collègues, sauf en cas d’urgence.

Bien sûr, cela ne fonctionnera que si tu communiques clairement. La prochaine fois que tu croiseras ta collègue dans la kitchenette, tu pourras par exemple lui dire : « J’espère que tu ne m’en veux pas si je ne réponds pas immédiatement à tes e-mails. Je préfère prendre le temps, plutôt que de le faire à la va-vite. » Nous sommes sûrs que ta franchise te vaudra du respect et qu’en plus, tu donneras le bon exemple. 

Conseil n° 4 : offre-toi une détox numérique 

Ce sont des moments prolongés de déconnexion, pendant lesquels tu t’abstiens de consulter des contenus numériques. « Oui, mais comment ? » 
Eh bien, le week-end s’y prête parfaitement. Que dirais-tu de laisser ton téléphone portable à la maison et de partir faire une longue promenade automnale ? Ou même — soyons fous : et si tu le laissais éteint pendant tout un week-end ?

Cette seule pensée va suffire à donner la chair de poule à beaucoup d’entre nous, car — disons-le franchement — nous sommes très dépendants de ce petit appareil.

Commence par instaurer de petits intervalles de huit à douze heures — par exemple la nuit — puis augmente la durée jusqu’à quelques jours, par exemple du vendredi au dimanche.

Conseil n° 5 : utilise la technologie à ton avantage 

Ne pas sombrer complètement dans le monde virtuel va sans doute devenir une nécessité vitale. Ce qui ne veut pas dire que nous ne pouvons pas utiliser la technologie pour retrouver l’équilibre.

L’important, c’est de prendre ses distances de temps à autre avec les e-mails, les messageries, WhatsApp et Cie, afin de donner à notre corps et à notre esprit un peu de tranquillité. Le mieux est de planifier de petites phases quotidiennes pendant lesquelles tu te consacres entièrement à toi-même.  

L’application Humanoo est faite pour t’y aider. Tu y trouveras de nombreuses idées et propositions, par exemple…

  • … pour détendre ta nuque après une journée de travail,
  • … pour accorder plus d’attention à ton alimentation et cuisiner des plats délicieux,
  • … pour enfiler tes baskets et te vider la tête en faisant du sport,
  • … pour réinstaurer une harmonie entre ton corps et ton esprit grâce au yoga.

Comme tu le vois, la technologie peut aussi être une aide précieuse pour s’accorder des pauses bénéfiques n’importe où et n’importe quand, à condition que nous l’utilisions pour retrouver l’équilibre, sans nous laisser submerger.

Conseil n° 6 : tourne ton regard vers l’intérieur 

Dans ce monde où tout va très vite, nous avons tendance à toujours être tournés vers l’extérieur : le réveil sonne — on s’habille — hop, au travail — réunions — on voit des amis le soir et on se couche épuisé.

Nous prenons à peine le temps de regarder à l’intérieur de nous-mêmes. Ce que nous entendons par là, c’est observer notre corps, nos émotions et notre bien-être. À force de vouloir aller toujours plus haut, plus loin, plus vite, nous finissons par nous effondrer, en burn-out. La technologie a le don de te distraire.

Une introspection t’aidera à repérer les signaux d’alarme et à identifier le moment où ton système risque de ne plus suivre. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement, regarder à l’intérieur de soi ?

Dans notre application Humanoo, tu trouveras de nombreux cours de méditation et des programmes de pleine conscience pour te rapprocher de ton monde intérieur. De cette façon, tu pourras simplement mettre le monde extérieur sur « pause » et rentrer en toi. 

Alors, comment comptes-tu gérer le stress numérique

Nous espérons que cet article t’incitera à faire face au stress numérique en fixant des limites à l’utilisation des technologies modernes et en t’accordant des moments de déconnexion dans la vie quotidienne, afin d’apaiser ton système nerveux. 

Mais là encore, un seul mot d’ordre : sois indulgent·e envers toi-même si ça ne fonctionne pas tout de suite. Comme beaucoup de choses dans la vie, cette démarche est un processus qui demande du temps et de la pratique pour devenir une habitude. 

Nous espérons pouvoir t’y aider grâce à notre application et souhaitons que ces conseils te donneront envie de vivre davantage en conscience.

L’équipe Humanoo

Written by HUMANOO Experts Team

Originally published on 20. septembre 2021

Share this article

Partager sur linkedin
Partager sur xing

do you like me?

Want to receive more news like this one? Subscribe to our HUMANOO Newsletter!

Please tell us what we can improve!

Related Articles

Souhaites-tu recevoir notre newsletter B2B ?

Nous travaillons quotidiennement sur de nouveaux contenus passionnants. Qu’il s’agisse de l’actualité gestion de la santé en entreprise, de connaissances d’experts, de mises à jour des produits Humanoo ou de nouveaux webinaires disponibles – si tu veux rester au courant de l’actualité, inscris-toi dès maintenant à notre newsletter B2B.